SI QVA FATA SINANT

Un GN sur le Destin et le Pouvoir dans un Empire Éternel.

1815. Depuis plus de deux mille ans, l'Empire Romain a dirigé plus du quart de la population mondiale. Ses légions imposent la Pax Romana dans toutes les provinces soumises. Ses lois sont respectées du Cercle Polaire jusqu'aux déserts d'Afrique et de la vallée du Panjshir jusqu'à l'Océan Atlantique (et même au-delà). Les Empereurs et Impératrices règnent indubitablement sur des territoires prospères où des millions de citoyens romains coexistent. Sous le regard des Dieux de Rome, la science et la philosophie ont apporté pouvoir, richesse, culture et connaissance à l'Imperium Romanum. Mais l'ordre, la paix et la prospérité sont menacées de l'intérieur. Êtes-vous prêt·es à faire face à votre Destin ?

Le formulaire de pré-inscription est disponible ! Vous avez jusqu'au jeudi 7 juillet 2022 à 20h00 CET pour le remplir. L'attribution des places ne se fait pas au premier arrivé. Pour tous les détails pratiques, consultez la page Infos Pratiques !

Le contenu de ce site web est issu du Guide du GN de Si Qua Fata Sinant que vous pouvez également télécharger sous forme de fichier PDF.

Ce Grandeur nature est basé sur un univers uchronique romain, dans une cour impériale décadente et corrompue dont les acteur·trice·s vont rencontrer leur destin. Des décisions politiques majeures aux choix les plus banals, iels seront confronté·e·s à la volonté des dieux et déesses, lié·e·s aux augures de leur naissance. Un Grandeur nature sur le libre arbitre et l’inexorabilité du destin. Ceci n’est pas un Grandeur nature de factions et de combats, mais un Grandeur nature de complots et de drames.

Il n’est pas attendu des participant·e·s qu’iels tentent de réécrire l’histoire (vous incarnerez effectivement des personnages dans un empire romain du début du 19e siècle, bonne chance avec ça !), mais qu’iels vivent des moments tragiques et assistent activement ou passivement à la chute d’un empire multimillénaire. Si Qua Fata Sinant est un Grandeur nature narrativiste teinté de tradition romanesque française et d’influence nordique. Un Grandeur nature d’alcôves, de complots, d’oracles et de poignards dans l’obscurité. Allez-vous concourir à la chute du plus puissant empire qui n’ait jamais existé ou tenter de le sauver, quitte à tout perdre, y compris vous-même ? Serez-vous prêt·e à laisser votre destin entre les mains des dieux ?

Aut Bibat Aut Abeat! – Buvez la coupe tendue par le destin jusqu’à la lie ou retirez-vous de la scène !

Le cadre du GN est librement et légèrement inspiré de l’univers uchronique créé par Robert Silverberg dans son roman de science-fiction Roma Æterna. Un univers dans lequel l’Exode n’a jamais eu lieu, où le christianisme n’a jamais émergé, où les Amériques ont été découvertes par des hommes du Nord au nom de Rome, et plus particulièrement, un univers où l’Empire romain a survécu à la période des Grandes Migrations pour établir son autorité incontestée de l’Atlantique à l’Indus, et du Spitzberg aux confins du Sahara.

Le jeu

La mise en scène de Si Qua Fata Sinant repose très largement sur le théâtre romain antique, et plus précisément sur la fabula prætexta, la tragédie romaine antique. Ainsi, le Grandeur nature sera divisé en cinq actes qui se clôtureront en apothéose par une tragédie. Entre les actes, du temps sera fourni pour la calibration interpersonnelle supplémentaire entre les participant·e·s. Le GN ne s’accorde pas rigoureusement avec l’historicité et les costumes de la Rome antique, notamment en ce qui concerne les genres, pour lesquels nous avons choisi une représentation plus équilibrée que celle présentée par nos sources.

L’événement est prévu pour 40 participant·e·s, chacun·e avec un personnage lié à un destin, un fatum décidé par les dieux. Il se déroulera sur trois jours, avec briefings et ateliers le vendredi, les cinq actes du vendredi soir au samedi fin de journée, et le débriefing le dimanche.

Thématiques du GN

Ne fait PAS partie du GN